La Petite Cour - Casino TrouvilleLes monuments de Trouville à ne pas rater

Le Casino du groupe Lucien Barrière, construit en 1912 par Alphonse Durville, rénové et décoré sur le thème de la Louisiane par Jacques Garcia en 1930.

Le Trouville-Palace ouvert en 1910, premier hôtel de cette époque à disposer d’un ascenseur et à équiper ses 200 chambres de sanitaires individuels28.

 

L’Hôtel des Roches Noires (1866). Ancien palace, peint par Claude Monet en 1870, dont le hall d’entrée fut décoré par Robert Stevens. L’hôtel fut le lieu de villégiature de Marcel Proust puis de Marguerite Duras.La Petite Cour - Les Roches Noires de Trouville

La poissonnerie normande (1936), due aux architectes Maurice Vincent, Marcel Davy et Maurice Halley, gravement endommagée par un incendie le 24 septembre 2006 et reconstruite à l’identique.

L’hôtel de ville et le bureau de poste (1929), tout près de l’hôtel La Petite Cour, dû à l’architecte Pierre Chirol.

Le château d’Aguesseau, situé sur les hauteurs de la ville. Construit au XVIIe siècle à la demande de Robert de Nollent, seigneur de Trouville. Il a été profondément remanié en 1853 suite aux travaux entrepris par le prince Murat.

La Petite Cour - VillaMontebello de Trouville

La villa Montebello (1865) de Jean-Louis Celinsky de Zaremba qui accueille désormais le musée de la ville de Trouville.

Les villas du bord de mer avec la promenade en planches, la tour Malakoff, le Chalet Mozin.

La jetée promenade construite en bois.

Trouville possède plusieurs église : l’église de Bon-Secours, l’église Notre-Dame-des-Victoires, la chapelle Saint-Jean, l’église d’Hennequeville, la petite chapelle Notre-Dame de Pitié.